Lancement d’un programme innovant de soutien aux familles et à la parentalité (12 – 16 ans)

Lancement du programme de soutien aux familles et à la parentalité dans le loiret

L’APLEAT-ACEP, avec le soutien de l’ARS Centre-Val de Loire, lance le programme de soutien aux familles et à la parentalité pour les familles ayant un enfant de 12 à 16 ans. Des sessions de formation sont en cours cette semaine à Orléans pour former les professionnels et futurs animateurs du programme qui sera proposé aux familles dès le mois de Mars 2020. Ainsi 10 familles pourront être accompagnées pour améliorer la communication avec leur enfant et mieux comprendre leur adolescent.

Renforcer les relations et les compétences familiales afin de réduire chez les jeunes les problèmes d’addiction, de délinquance mais aussi améliorer les compétences sociales et scolaires, voici l’ambition du programme de soutien aux familles et à la parentalité (PSFP) déployé dans le Loiret par l’APLEAT-ACEP sur l’année 2019/2020.

Dotée d’un certain nombre d’outils pour susciter l’implication et l’adhésion des familles, le programme SFP (Soutien aux Familles à la Parentalité) est un programme éducatif de mise en place d’une stratégie d’intervention précoce reconnue et validée internationalement dans le champ de la prévention et de la promotion de la santé.

« Implanté dans 35 pays, le programme a été évalué de manière efficace plus de 150 fois »,
Ulrich Vandoorne, développeur du programme au niveau national

Un programme innovant …

PSFP est basé sur le développement des compétences psychosociales (CPS) des adolescents, ainsi que le développement des compétences parentales. Un travail est ainsi mené avec les jeunes, puis avec les parents et enfin ensemble pour une mise en commun des savoirs.
« Ce programme n’est pas directement orienté vers les consommateurs mais vise bien à intervenir en amont d’une conduite addictive. » précise Ulrich Vandoorne. Au-delà des problématiques de consommation de substances psychoactives chez les jeunes, l’adolescence est souvent un moment de questionnement et de tentation. Les techniques utilisées lors des ateliers vont aider les familles à développer des facteurs de protection et à mettre en place un climat familial positif. C’est un enjeu clé pour le développement des enfants.

… qui répond à un réel besoin des familles

« Comment communiquer avec mon adolescent(e) ? », « Comment instaurer un climat familial positif ? », se sont autant de questions auxquelles aimeraient répondre des parents que rencontrent les professionnelles du CCAS (Centre Communal d’Action Social) d’Olivet, présentes ce jour à la formation dispensée par Ulrich Vandoorne et l’APLEAT-ACEP. Elles ont ainsi pu découvrir ce programme novateur, répondant à un besoin de certaines familles.

La psychologie positive, la communication bienveillante sont autant d’outils que les animateurs du programme vont pouvoir apporter aux familles pour établir un climat de confiance et ainsi renforcer les liens.


Ainsi, 25 professionnels ont déjà participé à la formation dispensée les 16 et 17 septembre 2019 à Orléans. Tout professionnel intervenant auprès de jeunes et de leur famille peut en être prescripteur, nous mettons à disposition tous les outils et contact nécessaire.

EN BREF

  • Programme destiné aux familles avec enfant âgé entre 12 et 16 ans
  • Sessions participatives, pragmatiques, ludiques (avec échanges, apports de connaissances, recommandations et exercices pratiques)
  • Ateliers répartis en 14 sessions
  • Chaque session dure 2h30, à fréquence d’une par semaine pendant 14 semaines
  • Elles auront lieu dans le Loiret (lieu à définir selon les inscriptions)
  • Parents et enfant doivent être présents à chaque session
  • Sessions animées par les professionnels (éducateurs, psychologues) de l’APLEAT-ACEP
  • Une session PSFP regroupe une dizaine (maximum 14) de familles volontaires
  • Les inscriptions des familles se font auprès de l’APLEAT-ACEP, référent : Nicolas BAUJARD

Média

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

treize − quatre =